Investissement

Pénétrer dans le monde de l’investissement a été une révélation pour moi. Découvrir l’importance d’investir son argent, l’importance d’investir sur soi, l’importance de s’investir personnellement et comprendre la psychologie liée à cet environnement particulier.

Je suis persuadé que l’on n’investi pas pour gagner de l’argent, on investi pour financer des projets. La rentabilité éventuelle permet certes de profiter de son argent mais également de continuer à investir dans des projets plus grand qu’ils soient personnelles ou professionnelles.


Environnement – Economie bleue

Quand on prend conscience du soi et de sa place dans l’univers on est forcément, selon moi, sensible aux questions liées à l’environnement. Depuis quelques années je me suis penché sur l’économie bleue, développé par l’entrepreneur Gunter Pauli et je trouve ce domaine fascinant. Je continue aujourd’hui d’étudier ce domaine en attendant de développer des projets entrepreneuriales où l’écologie sera un des points majeurs dans les prises de décisions.


Footgolf

Pour comprendre le footgolf il suffit de comprendre le golf et de remplacer les « outils » du golf par ceux du foot. Le club est remplacé par le pied, la balle par un ballon et les trous sont adaptés aux ballons de foot. Tout le reste est comme le golf : parcours, compétitions, règles, vocabulaire…

Ce sport me passionne par le mélange des techniques du foot et de la précision du golf et surtout parce que ce sport te met face à toi-même : la gestion de tes émotions, la gestion de tes réussites et échecs, la responsabilité personnelle et totale de tes résultats… Un excellent sport pour apprendre à mieux se connaître et se développer personnellement.


Artiste musique et cinéma

Musique

Dès l’adolescence j’étais très attiré par la musique, que ce soit pour être DJ ou rappeur. J’ai commencé par mixer dans des soirées avant d’arrêter puis j’ai sorti un album rap en 2013 avec lequel j’ai participé au Vocal Tour (finaliste régional) et à la fête de la musique de Divonne-les-Bains en 2014. Cette période de ma vie étant très fragile je n’ai pas eu suffisamment de confiance en moi pour aller plus loin, pour autant je garde en tête l’idée de revenir… En attendant l’album est toujours disponible sur les plateformes :

Cinéma

Entre 2009 et 2014 avec des amis on avait créé des courts-métrages, des vidéos marrantes, une websérie, on avait participé à des festivals et du coup j’ai participé à des projets intéressants comme figurant ou mini rôle dans des productions suisses ou franco-suisses. Là aussi, l’envie de refaire quelques projets est très présente dans ma tête.